S’écrire et toucher du papier…

A l’ère d’un monde « sans contact »

La gamme « papèterie » qui comprend les cartes, les calendriers, livrets et stickers, rassemble à elle toute seule les valeurs de mon projet : faire vivre et exister des choses et des actes qui ont tendance à disparaître… À l’ère d’une société « sans contact ». Ce sont des produits qui au delà d’être jolis à regarder, ont une utilité : la communication interpersonnelle et le fait de penser aux autres (écrire leur date d’anniversaire, sans oublier bien sûr de leur souhaiter… Mais aussi s’envoyer de l’amour ou simplement rire et faire rire). Ici, le lien au rétro est donc partout : dans la finalité de l’objet, dans les visuels, dans les expressions détournées et aussi dans le papier. J’ai choisi d’imprimer la plupart de mes « collections papetières » sur papier texturé, à grains, car il m’évoque les marques du temps. Au verso de la majorité des cartes, ainsi que dans l’index des livrets ou le glossaire du Calendrier des Mots oubliés, les expressions détournées ou la référence culturelle sont expliquées, par amour de ces histoires linguistiques qui bâtissent notre culture…