La vie est trop courte…

Pour ne pas s’écrire

Ici le lien au rétro est partout : dans les visuels, dans les expressions détournées et expliquées, dans la finalité de l’objet et aussi dans le papier. J’ai choisi d’imprimer sur papier texturé, car il m’évoque les marques du temps. Au verso de chaque carte, l’expression détournée ou la référence culturelle est expliquée, par amour de ces histoires linguistiques qui bâtissent notre culture…

Cartes postales

Cartes de voeux